Visite des bâtiments de l’obéance de Messimy et de Brindas en 1750.

Jacques Rivoire

Un document des Archives départementales décrit les « bâtiments, cuves et pressoirs » des deux obéances. Les représentants des chanoines comtes dressent un état scrupuleux des lieux et du matériel, estimant les réparations à faire et leur coût. Un témoignage de l’importance donnée à la production du vin.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

 

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234