Un rondier dans l’Ouest lyonnais en 1950

Bernard Tassinari

L’auteur définit son rôle de « rondier », décrit la spécificité du velours de l’Ouest lyonnais, évoque les veloutiers ou les familles de veloutiers qu’il visitait et expose les causes probables du déclin de cet artisanat. L’évocation des gens est pittoresque, concrète et pleine d’une sympathique admiration. Il souligne avec nostalgie l’artisanat exceptionnel que représentait le velours.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123