Royaumes et associations de jeunesse dans les villages du Lyonnais.

Jean-Pierre Gutton

Il y a « concurrence entre les formes d’organisation contrôlées par le curé et des institutions plus indépendantes ». Ainsi, les « royaumes » ou « reinages » rencontrent soit la faveur, soit l’hostilité du clergé. D’autres formes, les « abbayes de jeunesse » ou « garçons de paroisses » jouent un grand rôle dans la fête et sont garantes de la morale publique. La vie paroissiale, organisée à l’époque de la Réforme catholique, cache ainsi une « vie communautaire antérieure et profonde ».


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123