Révolution française et question militaire dans le canton d’Yzeron-Châteauvieux


par Christophe CAPUANO

Contre l’hostilité que provoque la conscription dans le canton, des mesures sont prises à diverses reprises. Les désertions sont nombreuses et les insoumis, « enfants des bois », sont « encadrés par des contre-révolutionnaires ». Leurs actions dégénèrent parfois en brigandage, à l’exemple de la bande du Petit Monsieur.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

 

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234