Notice historique sur l’Argentière (Aveize) - suite du N° 43, hiver 1980

Philippe Blanc

L’article définit les caractéristiques d’un chapitre noble, « institution religieuse et mondaine ». Les Lettres Patentes royales de juin 1777 érigent l’Argentière en chapitre noble, qui reçoit des effectifs croissants grâce à la personnalité de la prieure, Madame de Fenoyl. On construit de nouveaux édifices et une église. Le financement est délicat, on demande la fermeture de Savigny. La Révolution disperse les chanoinesses. Les bâtiments sont utilisés comme séminaire de 1804 à 1904, et on y a ouvert un centre de rééducation fonctionnelle en 1969.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123