Nécessité nomenclature


Les faits confirment à la fois la nécessité de réaliser une nomenclature, et la difficulté de prospection. Mes déplacements récents dans la région Nîmes-Beaucaire, par exemple, m’ont permis de « saisir » plusieurs dizaines de bornes, et m’ont aussi ouvert la voie vers d’autres, mais il convient de souligner certaines difficultés :

  • l’accessibilité n’est pas toujours garantie (modifications des voies d’accès - annexion des chemins ruraux par les riverains, ce que j’avais déjà constaté lors de mes prospections sur les aqueducs -, déplacements, églises anciennes en général fermées, etc ...), même en tenant compte de documents récents.
  • les différents éléments documentaires ne sont pas toujours concordants (interprétations épigraphiques, implantations géographiques).
  • les musées exposent rarement l’intégralité de leurs réserves, et certains non seulement n’affichent pas l’origine des objets exposés, mais parfois l’ignorent (eh oui !).

Ceci entraîne que je n’ai pas encore publié certaines bornes dont j’ai la documentation, en attendant des confirmations.


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123