Les contrebandiers d’alcool

Noël Delorme

Jusqu’en 1914, chaque viticulteur distillait ses marcs de raisin sans limitation de quantité. Mais étant donné les droits élevés perçus pour le transport, on envoyait fréquemment l’alcool en contrebande dans la Loire. Des chiens bien dressés transportaient l’eau-de-vie dans des vessies de porc attachées sur leurs flancs, ou bien on cachait un barricot d’eau-de-vie à l’intérieur d’un tonneau rempli de vin.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123