Les aqueducs faillirent-ils s’écrouler ?

Etienne Cartallas

L’aqueduc du Gier « semble avoir souffert d’une maladie de jeunesse il y a 1900 ans environ » dans les ponts-siphon du Garon et de Beaunant. Par souci d’esthétique, certaines piles ont été construites évidées, mais il fallut combler ces évidements. Les théories concernant les ruptures de voûte n’ont été élaborées qu’au XVIIIe siècle. Des schémas montrent les lignes d’action des forces dans la maçonnerie des piles d’aqueduc.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123