Le peintre Saint-Jean (1808-1860) et son valet Laÿs (1825-1887)


par Bernard ASSADA

Jean-Pierre Laÿs, petit campagnard au service de Simon Saint-Jean, peintre de fleurs de l’école lyonnaise, trouve sa vocation de peintre au contact de son maître et lui voue un profond attachement. Cette double biographie souligne avec délicatesse un contact particulier entre deux peintres, l’un, « officiel », et l’autre, discret mais conscient de sa valeur.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123