Le combat de Nuits-Saint-Georges vécu par un soldat de Soucieu.

Jacques Rivoire

Document exceptionnel, la lettre d’un soldat en captivité en 1871, Jean-Marie Martinant, qui relate de manière « circonstanciée et fort émouvante » ce baptême du feu. Dix-sept jeunes de Soucieu périrent au cours de la guerre de 1870-1871.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123