Le charron


par Henri BOUGNOL et André HERNOUD

« Le développement des communications [...] amena les charrons à s’installer près des grandes voies de passage. » Le bois était acheté sur pied, puis longuement séché. On faisait les roues en hiver. La clientèle était variée : agriculteurs, transporteurs, bohémiens. L’article cite quelques entreprises de la région.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456