Le brigandage dans la région lyonnaise à la fin de la Révolution.

A. Martin-Montchovet

Alors qu’au début de la Révolution, les routes de Rhône-et-Loire sont sûres, le brigandage se développe de l’an III à l’an VIII. L’auteur cite et décrit les attaques de diligences et de fermes qui ont défrayé la chronique. Il y a plusieurs facteurs : les déserteurs, les recrutements de gendarmes peu fiables, la désorganisation de l’administration, les désordres fomentés par les Emigrés, la pauvreté.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123