Le brigandage dans la région lyonnaise à la fin de la Révolution.

A. Martin-Montchovet

Alors qu’au début de la Révolution, les routes de Rhône-et-Loire sont sûres, le brigandage se développe de l’an III à l’an VIII. L’auteur cite et décrit les attaques de diligences et de fermes qui ont défrayé la chronique. Il y a plusieurs facteurs : les déserteurs, les recrutements de gendarmes peu fiables, la désorganisation de l’administration, les désordres fomentés par les Emigrés, la pauvreté.


Commentaires

Agenda

 

2019

 

 

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311