La « petite guerre » entre les garçons de Vourles et de Brignais au XVIIIe siècle.

Michel Régnier

« Les petites guerres entre paroisses sont fréquentes sous l’Ancien Régime et même plus tard. » L’article reproduit l’essentiel d’un rapport d’officier de justice, qui retrace avec humour (semble-t-il) les provocations mutuelles des garçons dans les cabarets de l’un et l’autre village. Exemple d’insultes : « Te voilà donc bouquain de Vourles, foutu plat gueux, Matoux... »


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345