L’aqueduc romain de la Brévenne à Dardilly, chemin des Cuers

François Eschbach, Archéodunum

L’étude de huit bases de piliers fournit des hypothèses précises sur la
construction, la hauteur du bâtiment, etc. On lira avec intérêt la
reconstitution d’un « scénario de construction ». Paradoxalement, la
destruction avancée de ces vestiges donne accès à une somme de
renseignements que ne peuvent pas fournir des monuments bien conservés.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123