Guy de Chauliac, obéancier de Brignais au XIVe siècle.

Maurice Blanc

Né à la fin du XIIIe siècle, ce fils de villageois pauvre étudie la médecine en divers pays et acquiert une grande renommée. A Avignon, il est médecin des papes et soigne les pestiférés en 1348. « Il s’intéresse aux maladies des yeux et traite la cataracte [...]. Il a une théorie des lésions du cerveau. Il sait trépaner, mais il n’intervient que quand cela est absolument nécessaire. Il n’hésite pas, le cas échéant, à ouvrir un thorax. Il sait la gravité des blessures aux intestins. » Son œuvre, « La Grande Chirurgie », est traduite en diverses langues et consultée « jusqu’à l’aube du XXe siècle ».


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123