Des pauvres malades de l’Hospice Sainte-Angèle aux convalescents de la Maison Charles-Chapellet : 100 ans d’histoire médicale à Yzeron.

Colette Tempère

En 1895, Henri Choulet décide de construire un hospice sur sa terre de Piefroid. Bien accueilli par les Yzeronnais, il désire y soigner les tuberculeux, mais la commune y est hostile. Un marchand de métaux détruit une partie du bâtiment en 1944. En 1948, l’Association des Prisonniers de Guerre le rachète, puis l’établissement se médicalise. Il accueille actuellement 30 convalescents.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123