Abénévis par monsieur le marquis Deloras, seigneur de Pollionnay et autres lieux, à Jean Berthaud, du 24 novembre 1782.

André Declérieux

L’article reproduit un acte passé devant notaire, donnant le droit de puiser de l’eau contre un cens annuel de deux poulets. Une note explique le terme d’ « abénévis », appliqué dans le Lyonnais en général à une concession d’eau faite par un seigneur.


Commentaires

Agenda

 

2018

 

<<

Mai

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123