A propos du péage de Saint-Symphorien-d’Ozon

Jacques Rivoire

L’auteur a trouvé dans des archives privées un tarif de péage de 1659, indiquant entre autres que le droit de péage des livres est le plus bas de tous. On y relève aussi un antisémitisme qui ne semble pas avoir été noté par les historiens.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123